“Mise(s) en texte”: Writing American Identity

20 September 2021 : « Writing American Identity » 16.30 – 18.30

This session will be held on site, at the Schuman campus of Aix-Marseille University, salle de colloque 1, bâtiment multimédia.
However, you can also join us via Zoom by registering on Eventbrite below. 

  • Florence Petroff (University of La Rochelle), « Le concours du College of Philadelphia: les contours d’une identité britannico-américaine pendant la crise du Stamp Act (1766) »
  • Bertrand Van Ruyembeke (University of Paris 8) « Construire un récit français de la révolution américaine: le concours de l’Académie de Toulouse de 1784 »
  • Discutante: Emilie Mitran (AMU)

Bertrand Van Ruymbeke is professor in American civilisation at the University of Paris 8 (Vincennes Saint-Denis). He is the author of From New Babylon to Eden. The Huguenots and Their Migration to Colonial South Carolina (University of South Carolina Press, 2006), L’Amérique avant les Etats-Unis. Une histoire de l’Amérique anglaise 1497-1776 (Flammarion, 2016) and Histoire des Etats-Unis de 1492 à nos jours (Tallandier, 2 vols., 2021). He is currently working on two books on the American Revolution, for Tallandier and CNRS Editions.

“La France du second XVIIIe siècle connaît une véritable passion pour les concours. Toutes les Académies en organisent. En 1784, au lendemain de l’indépendance des Etats-Unis, l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse propose le sujet suivant: « La grandeur et l’importance de la révolution qui vient de s’opérer dans l’Amérique septentrionale ». Ce concours, dont le prix est en partie financé par Vergennes lui-même, est l’occasion d’une première mise en récit en français de la révolution américaine et de sa portée. Cette communication propose de reconstituer le contexte autour de ce concours et d’étudier les réflexions, l’enthousiasme et les espoirs que suscite la naissance des Etats-Unis dans la France pré-révolutionnaire.”

Florence Petroff lectures in early modern history at the University of La Rochelle. She is the author of a PhD dissertation on the American Revolution and Scotland, under the supervision of Bertrand Van Ruymbeke at the University of Paris 8. Her research will be published with Editions Champion in 2022.

“Au moment de la crise du Stamp Act (1765-1766), le College of Philadelphia organise un concours sur « les avantages réciproques d’une union perpétuelle » de la Grande-Bretagne et de ses treize colonies nord-américaines. Les quatre mémoires qui y répondent tombent d’accord sur le fait qu’il est souhaitable que les colonies américaines maintiennent leurs liens avec la métropole mais à la condition que leurs libertés soient reconnues. Cette communication replace cette mise en texte du double sentiment d’une spécificité américaine et de l’attachement à l’Empire britannique dans le contexte de la production pamphlétaire américaine des premières années de la crise impériale. Dans quelle mesure ces prises de position sont-elles représentatives des opinions des élites coloniales ? Quel rôle a pu jouer le cadre très particulier du concours universitaire dans cette expression d’une double loyauté britannico-américaine ?”



Cite this blog post
Laurence Lux-Sterritt (2021, September 6). “Mise(s) en texte”: Writing American Identity. Britaix 17-18 - Seminar on the early-modern anglophone world (Aix-Marseille University, LERMA, UR 853) . Retrieved May 30, 2024, from https://doi.org/10.58079/m57z

You may also like...

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search